l’ascenseur

J’habite dans un couloir au bord de l’ascenseur. Personne ne le sait.
J’ai pourtant écrit une lettre, j’ai trouvé l’adresse en dessous du 0.
J’ai tout expliqué : dans mon couloir il y a quatre portes, trois paillassons.
Moi, je n’ai pas de paillasson, je ne sors pas, je n’entre pas.
C’est simple, mais ils n’ont pas répondu à ma lettre.

J’ai mis un mot sur ma porte pour le facteur : « C’est ici que j’habite ». Mais toujours pas de réponse.

Dans cette lettre, j’ai même utilisé une ligne pour expliquer comment marchait l’ascenseur et comment arriver chez moi.
C’est simple, il y a 3 boutons, 0, 1 et 2. Moi, c’est 2. Et puis, à droite.

Personne. Alors j’ai crié pour qu’ils m’entendent. Longtemps pour qu’ils viennent.

Ils ne sont pas venus. Alors j’ai fait une chose que je n’avais jamais faite.

Je suis sortie. J’ai voulu prendre l’ascenseur. Mais il est parti sans moi.

C’est simple. Je suis entrée chez moi. J’ai pris un stylo et je me suis écrit : « Je n’existe plus ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s