homme studio

Homme studio

il marche sous le clair de lune entre ses quatre murs blancs

il jette contre l’un quelques éclats de mots à vif

son verre de bière se renverse et rougit d’indécence

le papier noirci assassine l’âge libre de l’enfance

le temps d’un clin d’œil à l’infinitif

et le verbe devint arrière plan

 

 

velouté de sons vole en carré

de lignes infinies en intention vocale

se cogne sous la robe d’une liqueur assoiffée

volupté de touches sentimentales

se dresse debout dans la rondeur de la nuit

l’organe à demi-nu sans un bruit

 

il se lève sous un sombre rayon d’encre entre trois idées grises

il ramasse au pied de ses murs les cendres de son interrogatif

sa cravate de soie se ternit et se plie d’innocence

le papier meurtri enivre l’âge serein de la souffrance

le temps d’un passage à l’impératif

et le verbe en second plan se brise

 

velouté de sons vole en carré

de lignes infinies en intention vocale

se cogne sous la robe d’une liqueur assoiffée

volupté de touches sentimentales

se dresse debout dans la rondeur de la nuit

l’organe à demi-nu sans un bruit

 

il s’allonge sous une chair féminine entre deux seins translucides

il caresse le long de son mur les fantasmes ruisselants

son drap de fer s’insurge et s’absorbe d’extensions

le papier libéré assouvit l’âge froid de la tentation

le temps éclaire l’aveu acide

et le verbe se pose en premier plan

 
velouté de sons vole en carré

de lignes infinies en intention vocale

se cogne sous la robe d’une liqueur assoiffée

volupté de touches sentimentales

se dresse debout dans la rondeur de la nuit

l’organe à demi-nu sans un bruit

 

 

il s’endort sous une ombre humide contre un rien arrogant

il rêve au sommet de son mur en sang

son corps coloré d’ocre se rend à l’âme émue

le papier froissé achève les rêves de courbes ondulantes

le temps s’efface en une absence  blessante

et le verbe fut

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s